Recommandations HAS et aspirine.

La recommandation HAS fait une large place à l’aspirine faible dose en prévention primaire:

•Traitement médicamenteux des facteurs de risques vasculaires associés: l’hypertension artérielle: “recommandations: L’administration de faibles doses d’aspirine (75 mgj) est recommandée chez le diabétique de type 2 hypertendu en prévention cardiovasculaire primaire. (Recommandation de grade C).”1

•Recommandations pour la prévention cardiovasculaire primaire: “L’administration de faibles doses d’aspirine (75 mg à 300 mg) est recommandée chez le diabétique à haut risque cardiovasculaire en prévention primaire (grade B) en association au traitement hypolipémiant.”2

•Pathologie coronaire: « Une méta-analyse des essais thérapeutiques des anti-agrégants plaquettaires a montré leur capacité à réduire le risque de survenue d’infarctus du myocarde ou sa récidive dans la population générale (10). L’on ne dispose pas d’analyse par sous-groupe de ces grands essais concernant le diabète de type 2. Les résultats des études EDTRS et DAMAD plaident aussi pour leur capacité de réduction de la mortalité cardiovasculaire chez le diabétique de type 2 (en prévention primaire et secondaire).”3

Et pourtant  l’AMM du Kardegic est:

KARDEGIC : Indications : prévention secondaire (y compris lors de situations d’urgence pour les dosages160 et 300mg) après un premier accident ischémique myocardique ou cérébral d’origine lié à l’athérosclérose :

•Réduction de la mortalité et de la mobidité de cause cardiovasculaire :

  • après un infarctus du myocarde (en dehors de la phase aiguë pour le dosage 75mg seulement).
  • dans le cadre de l’angor stable et instable (en dehors de la phase aiguë pour le dosage 75mg seulement).
  • lors d’ angioplastie coronaire transluminale (en dehors d’un contexte d’urgence pour le dosage 75mg seulement).
  • après un accident ischémique cérébral transitoire ou constitué (en dehors de la phase aiguë pour le dosage 75mg seulement) .

•Réduction de l’occlusion des greffons après pontage aortocoronaire. »


Il n’y a donc pas d’AMM pour l’aspirine faible dose en prévention primaire:4


De plus ces recommandations s’appuient sur des études qui depuis sont invalidées par des études plus récentes et qui formulent des recommandations inverses: « A ce jour la revue de la littérature ne permet que de conclure pour notre pratique: aucune recommandation sur ce point n’est actuellement factuelle ». « Le diabète ne justifie pas en soi la prescription systématique d’aspirine en prévention primaire du risque cardio-vasculaire.”Cf:.Aspirine en prévention primaire chez le diabètique.



Il est donc possible de conclure qu’en terme de prescription d’aspirine faible dose en prévention primaire des risques cardiovasculaires chez le diabètique de type 2 cette recommandation HAS de novembre 2006 n’est à ce jour pas recommandable.


  1. page 104 []
  2. page 111 []
  3. page 129 []
  4. avis de la commission de la transparence,octobre 2006 []

Un commentaire

  1. Philippe MASQUELIER dit :

    Une recommandation de bon usage des antiagreggants plaquettaires est publiée conjointement par ANESM et HAS http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Recommandations-ANSM-HAS-Bon-usage-des-agents-antiplaquettaires-Point-d-information
    Elle indique que la prescription d’aspirine en prévention primaire en cas de diabète à risque CV élevé est envisageable alors que l’argumentaire ne démontre pas formellement son intérêt!

    Philippe MASQUELIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>