Nimésulide (Nexen) et protocole ALD

Quand une pathologie relève d’un affection de longue durée1 , le médecin traitant rempli, conjointement avec le médecin conseil, un protocole de soins qui détermine notamment les traitements que le patient doit suivre et pour lesquels la participation de l’assuré peut être limitée ou supprimée. Le patient est tenu de communiquer ce protocole à tout médecin consulté.

Il s’avère que le Nimésulide (Nexen) a, en l’état actuel des données de la science, un rapport bénéfice/risque tout à fait défavorable.

Pourquoi, dans ces conditions, ne pas remplir les protocoles de soins des patients relevant d’une affection de longue durée, pour laquelle une prescription d’AINS est indiquée, de la sorte:

et recommander au patient de bien communiquer ce protocole à tout médecin consulté afin que ce médicament ne lui soit pas prescrit.

  1. Article L324-1 du code de la sécurité sociale []

Commentaires fermés.