Exénatide (Byetta°), sitagliptine (Januvia°, Xelevia°): pancréatites et cancers du pancréas.

« L’exénatide (Byetta°), sitagliptine (Januvia°, Xelevia°) sont des hypoglycémiants agissant sur les incrétines, hormones intestinales qui augmentent la sécrétion d’insuline. A partir de la base de données de pharamacovigilance de l’Agence étatsunienne du médicament (FDA) qui est en libre accès sur Internet, une équipe a comparé les notifications concernant l’exénatide ou la sitagliptine entre 2004 et 2009 versus celles concernant les autres médicaments. Le taux de signification de pancréatites est apparu, de façon statistiquement significative, environ 11 fois plus grand avec l’exénatide et 7 fois plus grand avec la sitagliptine. Pour les cancers du pancréas, le taux a été environ 3 fois plus grand avec les 2 médicaments. Pour les cancers de la thyroïde, il a été environ 5 fois plus grand avec l’exénatide, et non statistiquement significatif avec la sitagliptine. En pratique, par prudence devant de tels risques, mieux vaut ne pas utiliser ces médicaments aux bénéfices cliniques non démontrés au-delà de l’effet sur la glycémie, et aux effets indésirables de plus en plus préoccupants.

(La Revue Prescrire Juillet 2011/Tome 31 N° 335. Vigilance) Résumé.

 

Commentaires fermés.