Thèses

Announcement: Une rubrique « thèse », pour quoi faire ?

Les thèses sont parfois une manière d’approcher de nouvelles techniques, de nouveaux concepts.
Notre choix, totalement subjectif, se porte sur des travaux qui nous semblent apporter un éclairage pertinent sur un sujet concret de pratique de la médecine générale.

Pour accéder à la présentation complète d’une thèse, cliquer sur son titre ci-dessous.

Influence de la presse médicale sur les prescriptions des médecins généralistes libéraux. Etude quantitative en Haute-Vienne (Thèse de Étienne Lasalle le 12 mai 2015)

Accéder au texte intégral de la thèse

L’influence des firmes pharmaceutiques sur les prescriptions médicales est de mieux en mieux connue d’un point de vue scientifique à défaut de l’être de la part des prescripteurs. En 2013, un manuel de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a été traduit en français par la Haute Autorité de Santé (HAS). Enfin ! Car depuis 2010, en France, le scandale du Médiator® a mis en lumière pour le grand public les conséquences que cette influence avait sur la santé des citoyens. Lors des auditions au sénat, des éditeurs de la presse professionnelle financée pour partie par la publicité s’étaient expliqué sur des scotomes de l’information des effets secondaires des médicaments.

A la suite en 2012, la HAS a même formulé des recommandations pour améliorer la qualité de l’information de la presse médicale.

Mais jusqu’à présent aucune étude n’avait mesuré en quoi la lecture d’une presse financée par l’industrie ou indépendante de celle-ci influençait les prescriptions des médecins. Etienne LASSALLE vient de relever ce défi. Dans une étude menée auprès de la moitié des médecins généralistes de la Haute-Vienne, s’appuyant certes sur la déclaration des médecins, il montre que dans diverses situations de pratique quotidienne « les prescriptions des médecins sont significativement majoritairement orientées dans la même direction que la « ligne éditoriale » des revues médicales que les médecins lisent. » Les situations analysées ont été la prescription de Médiator®, le dosage du PSA dans le dépistage du cancer de la prostate, la prescription de glitazones, d’inhibiteurs de la DPP4, des contraceptifs oraux de 3ème et 4ème génération et des inhibiteurs COX-2 sélectifs. »

Pour étudier la ligne éditoriale, Etienne LASSALLE a analysé le contenu de deux revues totalement différentes, la revue Prescrire ®, indépendante de l’industrie pharmaceutique et le Quotidien du Médecin financé en partie par la publicité des médicaments. La différence flagrante et importante entre les prescriptions des médecins lecteurs de ces 2 revues montre qu’alors que nous sommes au lendemain de scandales sanitaires sans précédent, ce sont bien les patients de ces lecteurs de revues qui bénéficieront ou non de prescriptions de qualité. Il est donc urgent qu’une très importante prise de conscience ait lieu en France sur ce facteur de risque sanitaire majeur (pour reprendre l’expression du Docteur Philippe Foucras, président fondateur du Formindep). Lire une revue indépendante est une mesure de santé publique… Et lire la thèse d’Etienne LASSALLE.

L’altérité de l’assistante maternelle d’origine maghrébine : de la transmission des traditions culturelles à l’initiation par la formation professionnelle(Diplôme Inter Universitaire de psychiatrie et compétences transculturelles de Sabine CASCARRE septembre 2014)

Accéder au texte intégral de la thèse

Dans le cadre de la Protection Maternelle et Infantile, un des rôles des infirmières puéricultrices consiste à délivrer un agrément aux assistantes maternelles.
Certaines d’entre elles sont nées en France de parents migrants, d’autres sont nées à l’étranger et ont rejoint la France.
Comment prendre en compte leur vécu, leurs connaissances particulières ?
Pour la femme d’origine étrangère, être mère et avoir acquis par une formation des connaissances en puériculture suffit-il à répondre à la prise en charge et à l’épanouissement de l’enfant confié dans le cadre de l’agrément ?”
C’est à cette question que Sabine Cascarre nous invite à réfléchir.

(suite…)

Comparaison de l’état de santé d’un groupe de demandeurs d’asile avant et après l’obtention du statut de réfugié (Thèse de Julien CALMON le 29 septembre 2014)

Accéder au texte intégral de la thèse

Il est des bénéficiaires du système de santé dont on ne parle pas ou peu.
Oubliés du monde, ils le sont également des statistiques.
Julien Calmon apporte un éclairage sur la santé des demandeurs d’asile.
En ce sens , il répond à une préoccupation de santé publique mais aussi de réflexion sur la citoyenneté et ses droits.

Comme le rappelle l’auteur, le demandeur d’asile est “une personne qui est contrainte à l’exil parce que sa vie ou sa liberté sont menacées à l’endroit où elle vit.
Il nous est rappelé le statut précaire du demandeur pendant la procédure, mais également une fois obtenu le statut de réfugié.
Parmi ces difficultés, le recours au système de santé n’est pas le moindre.
Bien que pris en charge par la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C), la méconnaissance de la langue et des systèmes administratifs est un frein à la prise en charge sanitaire.
L’obtention du statut de réfugié a-t-il une incidence sur l’état de santé de ces populations ?
C’est ce que propose d’analyser ce travail.

(suite…)

L’effet diabétogène des statines : Premières notifications et revue de la littérature (thèse de Frédérick STAMBACH, le 20 mai 2014)

Accéder au texte intégral de la thèse

Les statines sont actuellement la classe thérapeutique la plus vendue au monde et sont commercialisées depuis 25 ans. Elles présentent de nombreux effets indésirables, les plus connus étant les effets indésirables hépatiques et musculaires. Au premier trimestre 2012 l’Agence Européenne du Médicament (EMA) et la Food and Drug Administration (FDA) ont émis des alertes concernant l’effet diabétogène des statines. Dans le cadre de son internat, Frérérick Stambach a effectué un an de stage dans le cabinet du Dr Philippe Nicot à Panazol. En rédigeant un courrier au cardiologue d’un patient présentant des myalgies sous statines, ils ont découvert l’alarme de la FDA. Afin de satisfaire aux obligations légales de déclaration des effets indésirables, ils ont décidé d’analyser l’ensemble des dossiers de la patientèle du Dr Nicot afin de repérer les patients ayant développé un diabète sous statine au cours des dix dernières années. Ils ont ainsi identifié quatre cas pouvant être compatibles avec cet effet indésirable, qui tous ont été déclarés au Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV), déclarations qui furent les premières en France concernant cet effet indésirable.

Capture d’écran 2014-05-21 à 10.52.15  (suite…)

Utilisation du test de diagnostic rapide des angines en médecine générale : analyse des pratiques des médecins généralistes installés en Haute Vienne

                                                                 Accèder au texte intégral de la thèse

« Les antibiotiques ont été une avancée majeure dans la thérapeutique, au point d’être devenus, dans l’imaginaire collectif, capables de soigner toutes les pathologies infectieuses qu’elles soient bactériennes ou virales, ou qu’elles nécessitent un traitement ou pas. Les prescriptions ne sont pas uniquement fondées sur les données cliniques et scientifiques. L’anxiété du prescripteur, son expérience, ses habitudes et celles du lieu où il exerce, la possibilité de suivre le patient ou non, le moment de la semaine (veille de week-end). La perception que le médecin a des attentes du patient joue également un rôle ». (suite…)

Prescription par les médecins généralistes de Haute-Vienne de corticoïdes par voie orale dans les pathologies ORL à partir de données de l’assurance maladie de novembre 2010 à février 2011

                                                                                                                                                                                                Accéder au texte intégral de la thèse

Au cours de son apprentissage de médecin généraliste Audrey Jaouen ayant été confrontée à la prescription de corticoïde dans les pathologies de la sphère ORL, motifs courants de consultation, s’est posée la question de leur justification. Elle en a fait le sujet de sa thèse de doctorat.

Elle débute par un rappel historique, pharmacologique et des effets indésirables des corticoïdes, ainsi que de leurs interactions médicamenteuses et de leurs contre-indications.

Ensuite elle effectue une recherche sur les données factuelles concernant la prescription de corticoïdes dans le cadre des infections ORL :

  • AMM : « prednisolone, prednisone, bétaméthasone, dexaméthasone : certaines otites séreuses, polypose nasosinusienne, certaines sinusites aiguës ou chroniques, rhinites allergiques saisonnières, laryngite aiguë striduleuse »
  • Revues de la littérature (Cochrane, Le Revue Prescrire) et des recommandations Françaises, Européennes et Etasuniennes : « Les corticoïdes per os ne sont pas recommandés dans les pathologies infectieuses ORL à l’exception de la sinusite maxillaire aiguë de l’adulte mais si, et seulement si, elle est hyperalgique » 
  • Effets indésirables des cures courtes : « risques d’allergie, myopathies transitoires, troubles de l’humeur qui peuvent aller de l’agitation, l’insomnie, l’anxiété, la distractibilité, l’hypomanie, l’irritabilité à des états maniaques, des états dépressifs ou mixtes ou des états délirants »… »déséquilibre de maladies chroniques(HTA, diabète) »… »Il existe également un risque infectieux lors de la prise de glucocorticoïdes dans un contexte d’infection bactérienne sans la couverture antibiotique nécessaire avec notamment le risque de développer une cellulite ». (suite…)

Internet et soins primaires : les outils de veille et de recherches documentaires au service d’une information de qualité pour le médecin généraliste en 2013

 

Accéder au texte intégral de la thèse

« La médecine a l’art de nous remettre en question et de faire naître les doutes. Elle nous met face à des choix, et nous oblige à avancer dans le seul et unique intérêt du patient, en respectant sa capacité d’autodétermination. »

David L’Hénoret, l’auteur de cette thèse, dresse d’emblée le champ d’action essentiel de la pratique médicale : le seul et unique intérêt du patient..

Le développement de moyen de communications/informations par l’Internet n’échappe pas à cette règle.
L’auteur nous propose un regard sur les outils permettant au médecine généraliste l’utilisation de moyens numériques de qualité, fiable et indépendants des firmes.

La question est clairement posée :
« Quels sont les outils de veille et de recherche documentaire, non institutionnels, validés, pertinents, indépendants, en libre accès et en langue française, proposés aux médecins généralistes en 2013 ? » (suite…)

Impact de la visite médicale sur la qualité des prescriptions de médecins généralistes bretons (Thèse E. FOISSET, mars 2012)

 Accéder au texte intégral de la thèse

« Moi, je reçois les labos mais je reste libre de mes prescriptions ! », voilà une phrase que nous avons tous entendu.

Voici une thèse qu’il conviendrait de faire lire à ces confrères qui pensent se soustraire à la règle commune… il y est établi qu’entre 10 et 19% des médecins seulement ne reçoivent pas les visiteurs médicaux et dans leur très grande majorité, ceux qui les reçoivent affirment n’être pas influencés … mais sont convaincus que leurs collègues le sont (!). (suite…)

Procès américain du neurontin : Les dérives de l’industrie pharmaceutique ( Thése de Hélène GAILLARD DE SEMAINVILLE, janvier 2012)

Accéder au texte intégral de la thèse

Alors qu’aux USA, le « procès du Neurontin® » a eu un grand retentissement, il est passé quasiment inaperçu en France.
Hélène GAILLARD DE SEMAINVILLE nous propose de revenir sur ce sujet qui démontre que le marketing est plus important que la recherche au détriment des intérêts de santé.

(suite…)

Évaluation de la qualité d’écoute des médecins généralistes en consultations (thèse de S. DARETHS, décembre 2011)

Accéder au texte intégral de la thèse

 

«Le patient parle, parle…, je réalise que je ne l’écoute plus ». Voici comment Sophie Dareths a eu l’idée pour sa thèse d’évaluer la « qualité d’écoute » du médecin généraliste lors de ses consultations. Mais comment évaluer la qualité d’écoute au cours des consultations?

  • aucune définition consensuelle ne se dégage de la littérature,
  • aucun outil validé n’existe pour son évaluation, (suite…)

Existe-t-il une surmortalité chez les femmes dépistées par mammographie? Méta-analyse sur la mortalité non liée au cancer du sein (thèse L.FAYOLLE, novembre 2011)

Accéder au texte intégral de la thèse

 

Comme le souligne Laure FAYOLLE dans sa thèse, le médecin généraliste, acteur majeur de santé publique, se doit de donner une information claire à ses patients sur l’intérêt des différents dépistage et de respecter le principe de “primum non nocere”.

Son travail fait dans un premier temps un point très complet sur le cancer du sein et son dépistage par mammographie. Dans un second temps elle réalise une méta-analyse afin de savoir s’il existe une surmortalité en dehors du cancer du sein chez les femme dépistées. (suite…)

Le « gut feeling » chez les médecins généralistes de terrain du Finistère: définition, modélisation et implications » (thèse E. CHIPEAUX, novembre 2011)

Accéder au texte intégral de la thèse

Gut feeling ? késako ?

Voilà une thèse passionnante sur un sujet qui ne l’est pas moins :

En médecine générale plus que dans toute autre spécialité, parfois, les décisions sont prises, non pas sur des scores cliniques, ni des tests de dépistages, ni sur des arbres décisionnels mais sur des « impressions ».

Loin des dérives scientistes de l’EBM, ici, c’est de l’intuition qu’il s’agit : ce qui se passe quand nous avons la sensation que « y’a quelque chose qui cloche » : (suite…)

Panorama critique de la médecine factuelle (mémoire G. NOIR de CHAZOURNES, septembre 2011)

Accéder au texte intégral du mémoire

Mémoire soutenu le 02 septembre 2011 à l’institut d’études politiques de Lyon par Guillaume Noir de Chazournes, son « panorama critique de la médecine factuelle » ne peut que nous intéresser puisqu’il s’agit d’une étude des enjeux et des difficultés à mettre en pratique l’EBM (Evidence Based Medecine). Et de fait, ce travail est passionnant ! (suite…)

Les Recommandations pour la Pratique Clinique élaborées par les autorités sanitaires françaises sont-elles sous influence industrielle ? A propos de trois classes thérapeutiques. (thèse L.A. DELARUE, juillet 2011)

Accéder au texte intégral de la thèse

Accéder au Document de travail

 

Voilà une thèse dont on parle et dont on n’a pas fini de parler :
Question somme toute assez simple :
Les recommandations censées guider la pratique des médecins sont-elles rédigées en toute indépendance et pour le seul plus grand bien des patients ? (suite…)

Efficacité de l’Arnica Montana : Une revue de la littérature (thèse B. COUATARMANACH avril 2011)

Accéder au texte intégral de cette thèse

Et vous, vous y croyez ?

L’homéopathie suscite toujours des débats vifs sur ce mode d’une croyance ou non.

Brice COUATARMANACH sort de ces polémiques pour poser les bonnes questions et y apporter des réponses en rapport avec nos connaissances actuelles, dans le cadre défini, dès le départ, de celui de l’Evidence Based Medicine.
Il n’existe pas de preuve d’une efficacité de ce traitement. (suite…)

La compétence relationnelle dans le soin en médecine générale (thèse C. ISNARD mai 2011)

Accéder au texte intégral de cette thèse

Voilà une thèse atypique par son approche ethnographique, elle n’hésite pas à utiliser pleinement et sans complexe les ressources de l’analyse qualitative d’un matériel brut : l’enregistrement direct des consultations.

Délibérément centrée sur les spécificités de l’exercice de la médecine générale, Camille Isnard pose une série de questions aussi évidentes qu’inhabituelles : (suite…)

Les médecins généralistes fondent-ils leur décision sur les données validées de la science ? (thèse C. FREISZ avril 2011)

Accéder au texte intégral de cette thèse

C’est la question que pose Charlotte Freisz dans sa thèse soutenue le 8 avril 2011.

A partir d’une étude sur les prescriptions médicamenteuses initiales dans l’hypertension artérielle, elle nous apporte une réponse sans complaisance et argumentée.

En spécifiant en préambule son absence de liens d’intérêts avec les entreprise du médicament, notre consœur remplit à la fois des conditions légales, mais aussi et surtout ses obligations morales envers ses lecteurs. (suite…)