analogue du GLP-1

Une tri-thérapie non validée et non remboursable.

Cher Confrère,

Vous voyez ce jour  Mme D. Z. néé le 01/01/1940 pour laquelle vous aviez prescrit Victoza°(liraglutide), analogue du GLP-1, Stagid (metformine) en ajout de l’Humalog (insuline).

Cette tri-thérapie est pour le moins surprenante, non validée par les recommandations HAS et non remboursable par l’assurance maladie1 .

J’ai revu le 20.03.2015 la patiente qui était très mal. J’ai failli l’hospitaliser, heureusement son mari2 , avait eu le bon sens d’arrêter le Victoza° (liraglutide) trois jours auparavant.

Son état de santé s’est rapidement amélioré à l’arrêt du Victoza° (liraglutide) que je n’ai bien sûr pas renouvelé.

Elle est actuellement bien avec son traitement, c’est-à-dire Humalog Mix 50°, qu’il est bien sûr hautement conseillé de ne pas modifier.

Bien confraternellement.

  1. “l’association insuline +analogue du GLP-1 relève d’un avis spécialisé. Lors de la rédaction de la recommandation, seul l’exénatide est autorisé en association avec l’insuline, et n’est pas remboursable par l’assurance maladie dans cette indication.” Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2. HAS,ansm. Argumentaire. Janvier 2013. []
  2. voyant sa femme très fatiguée, avec des maux de tête et des douleurs abdominales intenses []