pédiatrie

Vomissements d’enfant et domperidone°(Motilium°)

En cas de vomissements chez un enfant, l’efficacité du domperidone° en terme de prévention de déshydratation est-elle suffisante alors que les risques de l’allongement de l’espace QT et de mort subite sont avérés? Pour en discuter rendez-vous ici.

Torticolis ?

Dr DUA.
Enfant A. 7 ans.
Elle présente depuis ce matin au réveil une douleur cervicale droite qui l’oblige à se tenir la tête inclinée et tournée sur l’épaule droite.
Pas de fièvre, pas de nausée, pas d’éruption, pas de toux, pas d’adénopathie …
Depuis 1 mois, elle s’initie au violon mais sa mère me dit qu’elle n’en fait pas plus de 10′ par jour.
Elle part en vacance dans sa famille le surlendemain.  4 heures de route.

Je lui prescris paracetamol et un collier cervical pour la route.

Qu’auriez vous fait de plus ? Quels diagnostics évoquer ?


Dépistage de la luxation congénitale : pas de radiographie systématique.

L’examen clinique  reste primordial, il doit être répété si doute. L’échographie peut être réalisée à 4 semaines en cas d’anomalie ou de facteur de risque. La radiographie à 4 mois n’a d’intérêt que dans le cas de discordance entre l’examen clinique et l’échographie. Un nombre important d’anomalies constatées disparaissent sans traitement en quelques semaines

1) Situation :

Mme F. est jeune maman, je l’ai connu adolescente, elle m’amène sa petite fille et son carnet de santé tout neuf. Elle me montre l’ordonnance qui y est insérée : « radiographie des hanches à 4 mois ». Aussi loin que je me souvienne, lors des 35 années d’exercice, je ne crois pas avoir vu ces radiographies faites à 4 mois objectivant une anomalie des hanches. Je me demande s’il est bien justifié de les pratiquer toujours.

2) Question :

Doit-on insister pour que tout nouveau-né soit radiographié afin de dépister une éventuelle luxation congénitale ou pouvons-nous nous contenter de l’examen clinique (suite…)