prostate

Un généraliste écrit à un Centre de Prévention et d’Education pour la Santé qui rend malade ses assurés!

Je reçois ce jour dans ma boite aux lettres le compte rendu d’un examen systématique de dépistage proposé aux assurés de ma CPAM.
En l’espèce il s’agit d’un patient de 78 ans en parfaite santé …
on peut y lire à deux reprises :
« Votre examen périodique de santé a montré des anomalies, pour lesquelles nous vous conseillons de consulter (dès que possible) votre médecin traitant :
Prostate à surveiller »

“Conseil de prévention:
une surveillance prostatique est conseillée”

J’en ai plus que marre!

Voici ma réponse (suite…)

Dosage du PSA: peu ou pas de baisse de la mortalité par cancer de la prostate, des effets indésirables majeurs.

En 2008 l’USPSTF (groupe de travail du service de prévention des Etats Unis d’Amérique) a effectué une revue de la littérature concernant le rapport bénéfice-risque du dépistage du cancer de la prostate par dosage de la PSA (prostate specific antigen) et émis des recommandations .

Depuis lors, des essais à grande échelle sur ce sujet ayant été publiées, l’USPSTF a commandé deux études afin de synthétiser les données actuelles et résumé les données Capture d’écran 2014-04-06 à 12.17.32issues de ces études dans un article publié en octobre 2011. Ces données montrant un rapport bénéfice/risque nettement en défaveur du dépistage du cancer de la prostate par dosage de la PSA, l’USPSTF a publié dans le même mois un avis provisoire défavorable de grade D sur ce dépistage. 

Nous nous proposons de résumer ici cet article: (suite…)