thèse

Announcement: Une rubrique « thèse », pour quoi faire ?

Les thèses sont parfois une manière d’approcher de nouvelles techniques, de nouveaux concepts.
Notre choix, totalement subjectif, se porte sur des travaux qui nous semblent apporter un éclairage pertinent sur un sujet concret de pratique de la médecine générale.

Pour accéder à la présentation complète d’une thèse, cliquer sur son titre ci-dessous.

Prescription par les médecins généralistes de Haute-Vienne de corticoïdes par voie orale dans les pathologies ORL à partir de données de l’assurance maladie de novembre 2010 à février 2011

                                                                                                                                                                                                Accéder au texte intégral de la thèse

Au cours de son apprentissage de médecin généraliste Audrey Jaouen ayant été confrontée à la prescription de corticoïde dans les pathologies de la sphère ORL, motifs courants de consultation, s’est posée la question de leur justification. Elle en a fait le sujet de sa thèse de doctorat.

Elle débute par un rappel historique, pharmacologique et des effets indésirables des corticoïdes, ainsi que de leurs interactions médicamenteuses et de leurs contre-indications.

Ensuite elle effectue une recherche sur les données factuelles concernant la prescription de corticoïdes dans le cadre des infections ORL :

  • AMM : « prednisolone, prednisone, bétaméthasone, dexaméthasone : certaines otites séreuses, polypose nasosinusienne, certaines sinusites aiguës ou chroniques, rhinites allergiques saisonnières, laryngite aiguë striduleuse »
  • Revues de la littérature (Cochrane, Le Revue Prescrire) et des recommandations Françaises, Européennes et Etasuniennes : « Les corticoïdes per os ne sont pas recommandés dans les pathologies infectieuses ORL à l’exception de la sinusite maxillaire aiguë de l’adulte mais si, et seulement si, elle est hyperalgique » 
  • Effets indésirables des cures courtes : « risques d’allergie, myopathies transitoires, troubles de l’humeur qui peuvent aller de l’agitation, l’insomnie, l’anxiété, la distractibilité, l’hypomanie, l’irritabilité à des états maniaques, des états dépressifs ou mixtes ou des états délirants »… »déséquilibre de maladies chroniques(HTA, diabète) »… »Il existe également un risque infectieux lors de la prise de glucocorticoïdes dans un contexte d’infection bactérienne sans la couverture antibiotique nécessaire avec notamment le risque de développer une cellulite ». (suite…)

Évaluation de la qualité d’écoute des médecins généralistes en consultations (thèse de S. DARETHS, décembre 2011)

Accéder au texte intégral de la thèse

 

«Le patient parle, parle…, je réalise que je ne l’écoute plus ». Voici comment Sophie Dareths a eu l’idée pour sa thèse d’évaluer la « qualité d’écoute » du médecin généraliste lors de ses consultations. Mais comment évaluer la qualité d’écoute au cours des consultations?

  • aucune définition consensuelle ne se dégage de la littérature,
  • aucun outil validé n’existe pour son évaluation, (suite…)

Existe-t-il une surmortalité chez les femmes dépistées par mammographie? Méta-analyse sur la mortalité non liée au cancer du sein (thèse L.FAYOLLE, novembre 2011)

Accéder au texte intégral de la thèse

 

Comme le souligne Laure FAYOLLE dans sa thèse, le médecin généraliste, acteur majeur de santé publique, se doit de donner une information claire à ses patients sur l’intérêt des différents dépistage et de respecter le principe de “primum non nocere”.

Son travail fait dans un premier temps un point très complet sur le cancer du sein et son dépistage par mammographie. Dans un second temps elle réalise une méta-analyse afin de savoir s’il existe une surmortalité en dehors du cancer du sein chez les femme dépistées. (suite…)

Le « gut feeling » chez les médecins généralistes de terrain du Finistère: définition, modélisation et implications » (thèse E. CHIPEAUX, novembre 2011)

Accéder au texte intégral de la thèse

Gut feeling ? késako ?

Voilà une thèse passionnante sur un sujet qui ne l’est pas moins :

En médecine générale plus que dans toute autre spécialité, parfois, les décisions sont prises, non pas sur des scores cliniques, ni des tests de dépistages, ni sur des arbres décisionnels mais sur des « impressions ».

Loin des dérives scientistes de l’EBM, ici, c’est de l’intuition qu’il s’agit : ce qui se passe quand nous avons la sensation que « y’a quelque chose qui cloche » : (suite…)

Panorama critique de la médecine factuelle (mémoire G. NOIR de CHAZOURNES, septembre 2011)

Accéder au texte intégral du mémoire

Mémoire soutenu le 02 septembre 2011 à l’institut d’études politiques de Lyon par Guillaume Noir de Chazournes, son « panorama critique de la médecine factuelle » ne peut que nous intéresser puisqu’il s’agit d’une étude des enjeux et des difficultés à mettre en pratique l’EBM (Evidence Based Medecine). Et de fait, ce travail est passionnant ! (suite…)

Les Recommandations pour la Pratique Clinique élaborées par les autorités sanitaires françaises sont-elles sous influence industrielle ? A propos de trois classes thérapeutiques. (thèse L.A. DELARUE, juillet 2011)

Accéder au texte intégral de la thèse

Accéder au Document de travail

 

Voilà une thèse dont on parle et dont on n’a pas fini de parler :
Question somme toute assez simple :
Les recommandations censées guider la pratique des médecins sont-elles rédigées en toute indépendance et pour le seul plus grand bien des patients ? (suite…)

Efficacité de l’Arnica Montana : Une revue de la littérature (thèse B. COUATARMANACH avril 2011)

Accéder au texte intégral de cette thèse

Et vous, vous y croyez ?

L’homéopathie suscite toujours des débats vifs sur ce mode d’une croyance ou non.

Brice COUATARMANACH sort de ces polémiques pour poser les bonnes questions et y apporter des réponses en rapport avec nos connaissances actuelles, dans le cadre défini, dès le départ, de celui de l’Evidence Based Medicine.
Il n’existe pas de preuve d’une efficacité de ce traitement. (suite…)

La compétence relationnelle dans le soin en médecine générale (thèse C. ISNARD mai 2011)

Accéder au texte intégral de cette thèse

Voilà une thèse atypique par son approche ethnographique, elle n’hésite pas à utiliser pleinement et sans complexe les ressources de l’analyse qualitative d’un matériel brut : l’enregistrement direct des consultations.

Délibérément centrée sur les spécificités de l’exercice de la médecine générale, Camille Isnard pose une série de questions aussi évidentes qu’inhabituelles : (suite…)

Les médecins généralistes fondent-ils leur décision sur les données validées de la science ? (thèse C. FREISZ avril 2011)

Accéder au texte intégral de cette thèse

C’est la question que pose Charlotte Freisz dans sa thèse soutenue le 8 avril 2011.

A partir d’une étude sur les prescriptions médicamenteuses initiales dans l’hypertension artérielle, elle nous apporte une réponse sans complaisance et argumentée.

En spécifiant en préambule son absence de liens d’intérêts avec les entreprise du médicament, notre consœur remplit à la fois des conditions légales, mais aussi et surtout ses obligations morales envers ses lecteurs. (suite…)