thyroïde

Déprescription de lévothyroxine (Lévothyrox°)

Mme L.E. âgée de 62 ans présente une hypertension artérielle, un diabète de type 2 et une hépatite C chronique. En 2012 des nodules thyroïdiens ont été diagnostiqués, biopsiés et un traitement freinateur par lévothyroxine (Lévothyrox°) a été débuté.

Mme G.C. âgée de 50 ans présente une hypertension artérielle. En 2010 des nodules thyroïdiens ont été diagnostiqués, biopsiés et un traitement freinateur par lévothyroxine (Lévothyrox°) a été débuté.

Or les recommandations que j’ai été amenée à lire pour l’écriture de l’arbre décisionnel « outil de prise en charge des pathologies thyroïdiennes » disent :

« Une hormonothérapie par lévothyroxine diminuant la concentration en TSH dans le but de freiner la croissance des nodules existants et de prévenir l’apparition de nouveaux nodules est parfois proposée. Or les traitements frénateurs prolongés, abaissant la TSH en dessous des valeurs usuelles, entraînent une thyrotoxicose infraclinique, un risque de complications cardiaques (fibrillation auriculaire, augmentation de la morbidité et mortalité cardio-vasculaires) et osseuses (déminéralisation, ostéoporose) en particulier chez les femmes ménopausées.

Une hormonothérapie par la lévothyroxine est :

  • contre indiquée chez les patients ayant :
    • une TSH< 0,5 mU/l ;
    • un goitre multinodulaire constitué ;
    • une ostéoporose ;
    • une pathologie cardiaque ;
    • une affection chronique intercurrente.
  • n’est pas justifié chez la majorité des patients et en particulier chez les femmes post-ménopausiques »

J’ai donc arrêté chez ces patientes le traitement par lévothyroxine (Lévothyrox°).

Et vous qu’auriez vous fait? Avez vous des exemples similaires? On en discute ici.

Pathologies thyroïdiennes

Lors de notre exercice professionnel se pose régulièrement les questions suivantes :


Face à un nodule thyroïdien de découverte clinique ou fortuite quel bilan proposer ?
Toutes les hypothyroïdies sont-elles à traiter par lévothyroxine (Lévothyrox°) ?
Devant une TSH basse quel diagnostic évoquer ?

L’arbre décisionnel « Outil de prise en charge des pathologies thyroïdiennes » se propose de nous accompagner dans notre démarche clinique.

Outil de prise en charge des pathologies thyroïdiennes