Première journée internationale de l’indépendance médicale

J’ai participé le samedi premier décembre à cette journée pertinente organisée par le Dr Philippe De Chazournes, médecin généraliste à la Réunion.

Son projet était ambitieux, le pari réussi. Vous pouvez voir le programme de la journée ici.

Les intervenants étaient tous de qualité, de même que les débats permis après chaque présentation.

De Dominique Dupagne à Martin Winckler, en passant par le Dr Bruno Toussaint de la revue Prescrire, les docteurs Philippe Foucras et Louis-Adrien Delarue représentants le Formindep, et bien d’autres comme des intervenants Australiens, tous sensibles à la problématique de la nécessaire indépendance médicale, la sélection des intervenants et vidéos projetées était un sans faute.

La retransmission vidéo de la journée est disponible ici.

J’ai noté la présence du Pr Jean-Luc Harousseau, président de la Haute Autorité de santé. Son exposé à la tribune a retenu toute mon attention: « Je pensais sincèrement avant cette affaire (médiator), qu’on pouvait avoir des liens avec l’industrie et pourtant rester objectif ». Cette prise de conscience ainsi que sa présence à cette journée sont un signal favorable dans un contexte de sunshine act à la française qui laisse sur sa faim. Comme on peut le voir ici, il y a encore du chemin à parcourir pour nos dirigeants.

La HAS pourrait s’inspirer de certains points de fonctionnement du NPS australien. Cette instance, présentée lors de la journée comme l’équivalent de la HAS, semble sensible à l’indépendance médicale, propose entre autres des visiteurs médicaux « indépendants » chargés d’informer les praticiens.

Il est important de savoir que la journée n’a pas bénéficié de financement provenant de l’industrie pharmaceutique. C’est suffisamment rare pour le souligner.

Au sujet de l’indépendance des formations des médecins, sujet largement abordé au cours de cette journée, une question fût posée: « A quoi sert un congrès de médecine générale en terme de santé publique? » 

Il n’y a pas eu de réponse pertinente à cette question. On peut cependant trouver quelques pistes de réflexion ici.

Je remercie sincèrement Philippe De Chazournes pour son initiative et la réussite de cette journée qui je l’espère ne sera que la première d’une longue série.

Commentaires fermés.