Le médecin est-il vraiment le seul responsable de la dérive du système de soins?

bouc

On lui reproche, entre autres:

– Les scandales sanitaires à répétition (Mediator°, Vioxx°…)

– Les prescriptions de pilules de 3e et 4e génération, de statines…

– Le creusement du trou de la sécurité sociale par surprescription

– Les déserts médicaux par mauvaise répartition sur le territoire

– Le dysfonctionnement du système de soins

– …

mensonge

Mais:

Qui fait diversion en orientant le soupçon de la population sur le seul médecin ?

Qui pousse le médecin à s’informatiser pour ensuite lui dire de compléter son ordonnance avec des mentions manuscrites?

Qui laisse la voie libre aux firmes pharmaceutiques pour s’occuper de la formation des étudiants en médecine, de la formation des médecins, de l’information des associations de patients?

Qui autorise la mise sur le marché et le remboursement de médicaments non efficaces et/ou dangereux?

Qui essaye de contrôler l’information diffusée dans les médias et sur le web ce qui rend l’analyse objective des faits par les citoyens difficile?

Qui devrait exiger la transparence sur les données des essais réalisés par les firmes pharmaceutiques?

Qui décide de la mise en place d’un paiement à la performance des médecins sur des critères parfois douteux, souvent favorable au bien-être économique de l’industrie plutôt qu’au bien-être de la population?

Qui n’a pas souhaité entendre les signaux émanant du terrain avertissant de l’imminence d’un nouveau scandale sanitaire (mediator°, pilules 3° et 4°…)?

Mais qui donc a laissé faire tout cela (liste non exhaustive) ? 

Manipulation

Un commentaire

  1. C’est vrai,
    Chacun doit balayer devant sa porte.
    Déjà dans le cursus médical on est épouvantablement formaté, on n’a pas intérêt à penser autre chose, on a des QCM à choix multiple, ce qui n’incite pas à la réflexion.
    Quand un médecin sort un livre polémique sur les statines on tente de le faire taire avant même de lire le livre; des fois qu’il n’aurait pas complètement tort et que cela remette en cause l’ordre établi.
    Quand je reçois une dame de la Sécu, je la sensibilise sur tout ce que je pense des dérives, avec demande de faire remonter en haut lieu. Si on avait tous ce même discours, peut-être pourrions-nous avoir une action en haut lieu?
    Mais déjà de faire un blog peut aider le chmilbliq. Continuez bien!